Le sceau ou cachet est une marque d'autorité ou de propriété authentifiant un acte public ou privé. Celui-ci peut être le fait d'un établissement public ou privé, d'une autorité laïque, religieuse ou d'un particulier.
La majorité des gens ne savaient ni lire ni écrire, le sceau servait de signature. L'adoption des matrices à cachet par les administrations détentrices de fragments de l'autorité, se fait dès la mise en place des départements en 1790. Mais cette adoption, si elle peut valoriser une communauté, n'a pas d'unité de choix ou de symbole dans les matrices utilisées. De 1790 à 1792, les cachets sont plus ou moins similaires pour les grosses administrations et les grosses municipalités. Après la chute de Louis XVI le 10 Août 1792, les fleurs de lys et le mot de Roi, sont rognés sur la matrice. La chute de Louis XVI et l'avènement de la République ouvre un nouveau champ symbolique et pour beaucoup d'administrations détentrices de l'autorité nationale c'est le moment de l'achat d'un nouveau cachet reflétant les tendances politiques nouvelles. C'est l'éclatement de la symbolique révolutionnaire. Les cachets veulent être à l'image de la pensée politique, sociale et économique du détenteur. 

Contact
SEHRI
11 rue de Crouy
01000 Bourg en Bresse
Les photos et documents qui forment le fonds numérique de la SEHRI sont mises en ligne dans un but patrimonial et scientifique. Elles forment une œuvre originale couverte par le droit d'auteur est régi par la loi du 11 mars 1957 et la loi du 3 juillet 1985, codifiées dans le code de la propriété intellectuelle, articles L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle.
Crédits

Société des Etudes Historiques Révolutionnaires et Impériales

Blog de l'association


© Copyright S.E.H.R.I. Tous droits réservés.